AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Epsilon - L'expérience râtée [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage



avatar

Hé mais ça serait pas
Epsilon
DEAMBULE A LONDRES




► Arrivé(e) le : 11/08/2013
► Messages : 9

► Age : 34
► Emploi : Killer


MessageSujet: Epsilon - L'expérience râtée [Terminé] Dim 11 Aoû - 11:30





Epsilon
Jeremy Renner - Vampire - Inventé - nono, tumblr et mwa


Je m'appelle Thibault Laforge mais en général on m'appelle plutôt Epsilon. De nationalité française je suis né le 4 mars à Strasbourg et j'ai 38 ans. Je suis sans emploi mais aussi hétéro et célibataire.

On dit de moi que je suis déterminé, arrive de temps à autres à se contrôler, peureux (si, si, dans son cas, c'est une qualité, vaut mieux pour vous en tout cas), autodidacte, vaillant et aussi teigneux, violent, fourbe, psychologiquement dérangé, psychopathe compulsif. Vous devez aussi savoir que j'ai un tatouage de la lettre "epsilon" sur l'avant-bras gauche, à l'intérieur, j'ai un autre tatouage d'un code barre dans la nuque et je me drogue régulièrement. Je possède également cette arme que je trimbale tout le temps sur moi.



Il est à présent temps de parler un peu plus précisément de moi ... voulez vous bien? Je suis devenu vampire par Injection et ce depuis 2 ans et 3 mois. Pour ce qui est de mes opinions politiques je suis plutôt Neutre car les revirements à 180°, ça existe. Je vis pour moi, pas pour les autres.  



Je veux survivre, c'est tout ce qui me motive. Je veux survivre, qu'importe la manière. Quelques fois, je perds la tête, je ne sais pas pourquoi. Je vois rouge et je ne pense qu'à une seule chose... Tuer... Je n'arrive pas à me contrôler. J'ai entendu un bon nombre de fois "il est complètement cinglé", "il est dérangé du ciboulot", "il a une case en moins", "fais gaffe, il est complètement marteau". Même si je comprends tous les mots, je ne vois pas pourquoi ça me concerne. J'avoue que durant certains moments, je ne dois plus être moi-même, mais il y a d'autres moments où je suis parfaitement lucide. Enfin je crois. J'ai appris tout seul à me protéger, à me défendre, j'ai appris tout seul à me servir de mon arme. Je vis en marge de la société et maintenant que les Blood Premium sont arrivés, je fais profil bas et trouve toujours quelqu'un pour aller me chercher ma ration nécessaire. Quoi que de temps à autres, je n'arrive pas à me contrôler et fonds sur un humain innocent...

Epsilon est bipolaire, depuis le nombre d'injections et la pléthore de tests effectués sur lui, son psychique en a pris un sacré coup, mais cela n'a en rien altéré son physique. En forme, il a un corps d'athlète, pas maigrichon comme les coureurs de fond, pas armoire à glace comme les catcheurs, non, il a ce qu'il faut là où il faut. Seuls ses traits changent quand il prend une autre personnalité, quand il devient ce psychopathe notoire.  Il peut se faire passer pour un homme peureux de l'autorité, avec une bouille de grand enfant, comme il peut avoir dans le regard, l'étincelle sanglante d'un tueur professionnel. Il a les cheveux coupés courts, généralement coupés par lui-même. Il a des yeux verts. Vivant dans des souterrains inoccupés, son hygiène personnelle est assez limitée, mais il ne cherche pas à se faire des amis. Ses vêtements sont souvent sales, troués. On le prend la plupart du temps pour un sans domicile fixe, malgré l'éternelle jeunesse de son visage.



Je ne me souviens plus du tout de ma vie d'avant. Rien, c'est le vide. Et franchement, je ne pense pas que ça soit important. Je n'ai aucune idée de qui j'étais, de ce que j'ai pu faire, de mon nom, de ma famille, de ma vie. Rien de rien. Rien du tout. Le néant le plus total, l'absolu vide, le noir opaque. Depuis 2 ans, je tente de survivre dans cette nouvelle vie. Je ne sais même pas si on peut appeler ça une nouvelle vie. Ca a commencé dans la douleur. Une vive douleur qui s'est propagée dans tous mes membres, quelque chose d'indescriptible. Je ne sais pas combien de temps ça a duré. Des heures, des jours, des semaines? Après avoir hurlé, après s'être débattu dans tous les sens, à court d'énergie, je dormais, la douleur tellement puissante que je savais que j'étais en vie, mais je ne pouvais plus rien y faire. Combien de temps? Qu'est-ce que j'en savais? Attaché, ligoté, saucissonné, baillonné, percé par d'innombrable tuyaux, je ne sais pas combien de temps. Et puis, un jour, ils m'ont détaché, conduit dans une pièce matelassée de tous les côtés, ils m'ont balancé là et ils ont attendu. J'ai dû dormir, je ne sais pas. Je ne me rappelle plus. Tout ce dont je me souviens, c'est que tout était blanc. Les blouses, les murs, les draps, la lumière insupportable, les néons qui me brulaient les rétines. Etais-je mort? En tout cas, ce n'était ni le paradis, ni le purgatoire. Et je ne me faisais pas cette idée-là, de l'Enfer. Je devais boire ce liquide visqueux, rouge carmin, au gout de cuivre. De la drogue? Peut-être, en tout cas, j'avais soif, tellement soif. J'ai eu l'impression de devenir plus fort. J'entendais mieux, même derrière la porte molletonnée, même au bout du couloir. Je voyais mieux aussi, une petite mouche, une drosophile sur le plafond à quelques mètres de moi. Je pouvais voir son battement d'ailes. J'avais l'impression de devenir fou. Et puis, je me suis aperçu que je ne respirais plus. Après des heures ou des jours, j'en sais rien. Je crois que c'est un geste tellement habituel pour un humain qu'il ne se rend pas compte qu'il ne respire plus. Mais j'y ai fait attention quand j'ai pris conscience de mon ouïe surdéveloppée. Je ne m'entendais plus respirer. Je crois que c'est là que je suis devenu fou. Et j'ai paniqué...

Thibault Laforge était un petit caïd d'une banlieue française. Quelqu'un de pas forcément méchant, mais qui avait un casier judiciaire bien chargé pour son jeune âge : vols à l'étalage, vol de vélo, rackets, insultes à agents de la force publique, dégradations, ports d'armes de catégories 3 et 4, tapage nocturne, conduite en état d'ivresse, port d'armes illicites, possessions de drogues, ventes de cigarettes interdites, cambriolages, incitations à la violence, tentative de fuite... Quand on est jeune, on y pense pas à la prison. Il en a fait un peu, mais étant mineur le temps de toutes ses infractions, il n'a fait que de la préventive, rien de bien grave. Bref, à partir du moment où il s'est fait suffisamment d'argent, où sa vieille mère n'était plus responsable de lui, il est parti en Angleterre. A Londres : le royaume des pickpockets, des vols et des violences faites à agents. C'est comme ça qu'il s'est fait pincé. Un jour où il avait 32 ans. Il a écopé d'une peine de 10 ans de prisons pour crimes et délits divers (vol de voiture, conduite sous l'emprise de drogue, tentative de viol sur mineure...). Bref, dix ans à croupir derrière les barreaux. Et puis, après 4 ans d'incarcération, on lui a proposé un marché. Un groupe pharmaceutique lui a tendu une perche qu'il ne pouvait pas refuser. Lui n'a vu qu'une manière de se droguer. Alors il a accepté. Pendant deux ans, il a été utilisé pour toutes sortes de tests, des bons comme des mauvais. Jusqu'au jour où les blouses blanches ont décidés de passer à la vitesse supérieure. L'Angleterre dans sa grande mansuétude avait choisi un français, l'ennemi historique, l'ennemi de toujours pour jouer à Dieu. Pour ces blouses blanches, ils étaient persuadé que l'expérience allait fonctionner. Et ils ont baptisé leur patient "Epsilon", pied de nez au laboratoire qui les payait... "Alpha & Oméga". Peut-être qu'il avait trop subi de tests, peut-être qu'il n'était pas le bon patient, mais les résultats ont tardé, cela ne donnait pas forcément ce qu'ils voulaient en fin de compte. Ils ont cherché alors d'autre patient et ont eu la perle rare : le patient E. E pour Evan, E pour Epsilon, E pour Encore... Et puis le patient E est devenue vampire, Epsilon a suivi quelques heures plus tard. Peut-être un problème d'anti-corps, peut-être un problème de dosage, peut-être autre chose... C'est alors qu'Epsilon est devenu fou. Et il a paniqué...

On ne sait plus ce qu'on fait quand on panique. Je ne sais pas ce qu'il s'est passé. Je me souviens de cette pièce blanche, des hommes en blouse blanche... Et puis je me souviens d'une vague rouge, des néons qui brûlent, du couloir si long, d'un vent brutal, de mes mains ensanglantées, de la nuit noire. Vent de liberté. J'ai fui. Mon odorat était plus développé également je sentais l'incroyable odeur du sang provenant des abattoirs de la ville. J'étais attiré, comme une mouche par de la lumière, j'ai commencé par boire le sang des animaux, j'ai fini par pompé tout le pauvre boucher qui se trouvait là. C'est là que j'ai compris qui j'étais, ce que j'étais devenu, ce qu'ils avaient fait de moi. Je me suis détesté pendant des jours, des semaines et peut-être des mois, mais mon ventre grognait, mon envie de survivre, bien trop forte pour que je baisse les mois. Alors j'ai pris sur moi, j'ai essayé de reprendre pied dans la réalité, dans la vraie vie, de m'intégrer dans cette population, toujours fuyant les blouses blanches qui me terrorisaient, qui me terrorisent toujours. Quand j'en vois une, je deviens fou. Et je panique...



Et puis bon c'est quand même pas mal de savoir qui on est derrière l'écran non? Moi je m'appelle Je'my j'ai 28 mais plus pour très longtemps. J'ai connu le forum par son admin merveilleuse *fait la génuflexion* et j'en pense c'est bête c'te question, si j'en pensais du mal, je ne serais pas là. Mouahahaha.. Je serai présent 5/7. J'ai bien lu le règlement car voilà le code OK par Dusty et le mot de la fin sera ... Ils sont où les curlyyyyyyyyyyyyy?.


(c) kusumitagraph' de ex nihilo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar

Hé mais ça serait pas
Dusty Derris
DEAMBULE A LONDRES




► Arrivé(e) le : 07/05/2013
► Messages : 143

► Age : 28
► Emploi : Bras droit d'Arthur Clayton


MessageSujet: Re: Epsilon - L'expérience râtée [Terminé] Mar 13 Aoû - 11:50




London Baby!
Tu as été validé, bienvenue à toi


Une lecture comme je les aime ! Soignée, efficace et très intéressante. Ton personnage me plait d'hors et déjà et j'ai hâte de le lire en pleine action \m/


Et bien oui, tu ne rêves pas mon petit chérichou d'amour, tu as bien été validé par un des membres de notre staff. Plein plein de possibilités s'offrent à toi à présent. Mais la première et la plus importante est certainement celle de passer du bon temps en notre compagnie et crois moi nous y veilleront. Mais passé cela il faudrait que tu ailles recenser ton avatar dans ce sujet. Tu peux aussi si tu as des personnages indispensables à ton histoire aller créer des scénarios rien que pour toi tu trouvera les instructions dans ce sujet.

Mais n'oublie pas que nous aimerions en savoir plus sur toi. Certes ta fiche est superbe mais n'oublie pas de t'occuper de tes liens dans cette section (d'ailleurs pour ceux qui ne savent pas coder ou qui ont la flemme nous avons même créé un modèle basique de présentation des liens) et tes topics dans celle là. N'oublie pas qu'il est toujours utile de préciser ce genre de choses, notamment les liens, tu aimes savoir qui est ami avec qui? L'inverse est aussi vrai!

N'oublie pas non plus si c'est le cas de préciser si c'est un double compte mais surtout de recenser ton métier (ou d'en demander un) par ici. Mais plus largement dans la partie Demandes et Recensements tu trouveras tout les moyens d'avoir un logement, lieu ou même rang. :)

Maintenant il ne me reste plus qu'une chose à te souhaiter!
BON JEU PARMI NOUS!


(c) kusumitagraph' de ex nihilo

_________________

The Humain race will bleed, they will serve my need.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar

Hé mais ça serait pas
Epsilon
DEAMBULE A LONDRES




► Arrivé(e) le : 11/08/2013
► Messages : 9

► Age : 34
► Emploi : Killer


MessageSujet: Re: Epsilon - L'expérience râtée [Terminé] Mar 13 Aoû - 13:40

Merci madaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaame
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur





Hé mais ça serait pas
Contenu sponsorisé
DEAMBULE A LONDRES






MessageSujet: Re: Epsilon - L'expérience râtée [Terminé]

Revenir en haut Aller en bas
 

Epsilon - L'expérience râtée [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
— The Age of Man is Over :: Characterum Album :: Sam, I am Sam-
Sauter vers: