AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Katharine « Le martyre et la manipulation, la souffrance et l'illusion. »

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage



avatar

Hé mais ça serait pas
Katharine S.Waindy
DEAMBULE A LONDRES




► Arrivé(e) le : 19/06/2013
► Messages : 3



MessageSujet: Katharine « Le martyre et la manipulation, la souffrance et l'illusion. » Mer 19 Juin - 17:18





Katharine S.Waindy
Marion Cotillard - Vampire -


Je m'appelle Katharine S.Waindy mais en général on m'appelle plutôt Kate. De nationalité Française je suis né le 24 Novembre 1113 au vieux paris et j'ai 900 ans pile, 25 en apparence.. Je suis vagabonde et n'est pas de métier fixe. Je suis égalementhétéro et je suis veuve.

On dit de moi que je suis Une fille splendide au charme extraordinaire, que j'ai du charisme et que je suis enjôleuse. Que mes baisées son divins. mais aussi que je suis une manipulatrice, sanguinaire, tyrannique, sadique, jalouse.. Vous devez aussi savoir que je porte de nombreux tatouages et cicatrices, très bien cachés, signifiant nombreuses choses sur mon passé..



Il est à présent temps de parler un peu plus précisément de moi ... voulez vous bien? Je suis devenue vampire par une injection et ce depuis 900 ans. Pour ce qui est de mes opinions politiques je suis plutôt neutre car mon passé est un souffre douleur, et A&O ne sont que des conna**, oui je l'ai dis.



Ô, ma déesse. Le long de ta courbe, je descend et mes mains voguent sur les vagues de ton corps. De haut en bas, tu n'as aucun défaut, t'es yeux bleus, pure, me charme et tes cheveux brun ondulé et doux me font rêver. La courbe de tes yeux, fait le tour de mon cœur.Tu as le Tchatche, tu parles, tu es charismatique, mais par dessus tout enjôleuse, ou même manipulatrice. Tu sais user de tes atouts, ta poitrine voluptueuse ne laisse pas indifférent. Tes jambes ont une lignées parfaite, de points qui se rejoignent les uns après les autres. Ton visage est d'un trait parfait, tes pommettes remontés, et un petit nez bien formé.



CHAP I

Il faisait toujours sombre. La lune était rouge. Il faisait toujours noir, en ces temps de désespoir. Le destin qui nous était réserver, nous, humains semblait identique au temps, bien que celui avait l'étrange capacité de donner l'impression de s'arrêter. Il faisait toujours nuit. Toujours, comme dans nos cœurs. La vie était étrange. Quand on née dans une cage, les barreaux de celle ci, sont notre seul paysage. D'autre on eu plus de chance. Ils ont vécu avant. Dans les montagnes, les plaines luisantes sous le vent, ou dans les villes, les horloges aux éclats. Et sont devenu captif à leurs dépens. Ces monstres qui marchent sur deux pattes sot semblables aux humains, mais ils sont d'une cruauté pacifiste. Ils circulent, ils rient et se moquent de nous. Nous ne somme plus que très peux, les humains, noble race parmi les races, semble s'éteindre à jamais. C'est la fin. Captif, condamné à servir les monstres contre un peu de pain. La solitude qui vous tien aux tripes et qui vous empêche de sourire. C'est là, le destin de noble humains.

Ses monstres semblaient jouir de nous faire souffrir. Mais peut leurs importaient étant donné que leurs soif de savoir avait atteint le sommet. Ses monstres là, ne furent jamais considéré comme des êtres nobles à part entière, car eux, à l'inverse des humains n'avaient jamais suent ce contenté de la vrai beauté qu'offre la nature. Dans leurs conscient collectif, le savoir faisait lois sur tout. Peut leurs importaient de voir ses pauvres personnes devenus cobayes d'expériences ignobles. Peu leurs importaient. Leurs ignorances et leurs mécaniques pensives c'était propagé dans l'idéal des humains. Certains devenir fous, d'autres rigides et réduit au rang de vulgaire esclaves de compagnie. La vie, si l'on peut encore appelait ça ainsi devenu plate et sans grand intérêt, pour nous, les humains. Le rêve secret qui nous nourrissait et nous permettait de rester en vie, était l'appel enivrant de la lune, que chacun rêvait de revoir un jour.


CHAP II

Aucun humains n'avait le courage de se rendre compte de la gravité de leurs situations. Personne ne voulait prendre la main, c'était comme si, tout le monde accepter avec honneur leurs fin, avec grande horreur. C'était un jour comme les autres. Dans nos cellules argentés chacun criaient. Essayant de rallumer le confins d'humanité qui leurs restaient. Mais je me souviens. Il y en avait un, qui ne parlait pas, qui ne souriait pas. Il avait les yeux vairons, de deux couleurs distincts, vert et jaune. Un vert pourpre et amer. Un jaune vif et clair. Il semblait incarné la solitude même. Le refus de soumission. De lui émanait une sorte d'aura incroyable. Dans l'unité, on l'appelait Only. C'était le seul a avoir autant souffert. Les expériences sur lui, ne cessait de croitre, ses yeux étranges demeuraient un mystère. Il était grand. Personne ne se souvient de sa taille exacte. Personne n'avait vécu assez longtemps pour le voir arriver ici. Personne ne savait si cette taille imposante était naturel ou artificiel. Son existence même demeurait incertaine.

Une nuit. Où tout les humains c'étaient éteint, voguant à travers les songes, balayant la beauté de Morphée, un cris. Un hurlement. Déchirant la nuit. Tous reconnurent l'appel à l'aide d'un de leurs congénères. Mais personne ne savait quoi faire. Un humain semblait agoniser. La souffrance nous tétanisait et réveillait en nous une rage puissante et indomptable. Pourtant personne n'oscilla, personne le bougea. La frustration s’empara de nos cœurs. Un nouveau bruit. Métallique cette fois. Non loin de là. Dans l'unité. Un râle de rage. Une force étrange. Tous puent reconnaître la force mécanique de celui dont le nom restait inconnus. Only. Il frappait de tout son poids contre la porte de sa cellule. Grognant, pestant contre toutes les forces du monde. Un autre bruit, métallique, puis un autre, et encore un autres. Les humains furent pris de frénésie incontrôlable. Ils avaient trouver leurs meneurs. Tous s'acharnaient, beuglant, hurlant, grognant. Faisant un maximum de bruit. La haine pouvait ce lire dans leurs yeux lumineux dans l'obscurité. Il est grand temps de rallumez les étoiles.



CHAP III

Les monstres arrivèrent en grande trombe. Submergé par une sentiment étrange. Appelé la peur. Un entra par la grande porte métallique. Il n'avait qu'un œil. Un bandeaux noir cachait l'autre. Tout les nôtres se tuent. Et se tapissèrent dans le fond de leurs cellules en sanglotant. Celui là, était reconnus pour être le plus dure, le plus écœurant. Il n'y en avait qu'un seul, qui n'avait cesser de claquer son corps contre les barreaux de sa cellule. Only. Il était animé par une hargne sans faille qui le poussait à continuer. Chacun l'admirait en secret. Mais chacun commençait déjà à en faire le deuil. Car il n'allait pas survivre. Le monstre hurla. Il avait un cracheur de feux en main. Une arme capable de tuer, qui fait un bruit détestable. Et qui vous glace le sang. L'arme cracha. Plus un bruit. Tous pleurait leurs amis défunts. Plusieurs pleurs de désespoir se firent entendre. Celui-ci hurla à nouveau, comme pour imploré le silence. Plus un bruit. Plus un cris. Sauf ce crie fourbe qui déchira à nouveau la nuit. Only était en vie. La balle du cracheur de feux semblait avoir ouvert sa cellule. Il se jeta sur le bipède désorienté. Le brave humain lui cassa la nuque en un râle de plaisir. Les autres monstres déguerpirent. Tout les humains crièrent de plaisir. Devant la victoire de leurs nouveau chef.

Only pris soin d'ouvrir à tout ses congénères d'unité. Écartant les barreaux en fer. A présent nous constituons une famille. Une vraie. Et l'espoir brillait à nouveau dans nos yeux d'humain Libre.  Only connaissait chaque recoin de cette base étrange. Chaque sortit. Il ne parlait pas beaucoup. Mais tout le monde avait fois en lui. Chacun espéraient revoir un jour la lumière de la lune ardente. Tous s'évaporèrent dans la nuit profonde. Un goût de liberté envahit leurs cœur. Et cette nuit fut appelé la nuit des hurlements. La lune leurs montra la route.

CHAP IV

Katharine faisait partie des nombreux humains à avoir été pris comme cobaye.
Mais était-ce vraiment des monstres ? Ou juste une personnifications.
Non, c'étaient des humains, une race parmis tant d'autre qui était semblables à celle des cobayes. Eux, ne vivaient que pour la science et ses nombreux secrets. Dans les temps où Katherine était enfermé derrière ses barreaux, la moitié des cobayes avaient été expérimentés, et eurent de nombreuse injection. Nul ne sait ce qu'il y avait dedans ses produits chimiques, mais, chacun de nous c'est ce qu'il est devenue, mon caractère se mit à changer, et mon intélligence était sur-développés, ma force était indomptable, et mon envie de soif était incontrôlable. L'ouïe, l'odorat et le touché était plus intense, mon énergie aussi d'ailleurs. J'appris vite à me servir de mes nombreux pouvoir, mais finalement, j'avais perdu mon humanité, elle m'avait quitté, à jamais. J'étais l'un d'eux, un monstre, buveur de sang.



Et puis bon c'est quand même pas mal de savoir qui on est derrière l'écran non? Moi je m'appelle Zoaie, appelez moi zoo', ou zou' j'ai 15. J'ai connu le forum Sur un autre forum "Word Of RPG" et je trouve que le désign est super, que la bannière est magnifique, enfin, au niveau esthétique il est superbe !. Je serai présent(e) 4/7j. J'ai bien lu le règlement car voilà le code 'Daybreakers' et le mot de la fin sera ... ENJOY !.


(c) kusumitagraph' de ex nihilo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar

Hé mais ça serait pas
Dusty Derris
DEAMBULE A LONDRES




► Arrivé(e) le : 07/05/2013
► Messages : 143

► Age : 28
► Emploi : Bras droit d'Arthur Clayton


MessageSujet: Re: Katharine « Le martyre et la manipulation, la souffrance et l'illusion. » Jeu 20 Juin - 12:35

Tout d'abord, bienvenue sur le forum et merci de t'être inscrite !

Maintenant, le reste risque de moins te plaire mais... es-tu sûre de bien avoir lu le contexte ? Parce qu'il ne s'agit pas ici de "vampires" à proprement parler, mais d'humain génétiquement modifiés et donc transformés en vampires à partir de l'année 2010. Il n'y a aucun vampire âgé. Tous étaient des humains à la base et n'ont pu devenir vampire qu'après le mois de décembre 2010 je crains donc que toute ton histoire ne soit faussée.

De ce fait, j'ai survolé ton histoire, et je pense que tu peux l'adapter de façon à ce que Katherine soit simplement âgée de 25 ans et non 900 ans, comme c'est interdit et inexistant sur le forum.

Pour le reste, c'est encore autre chose ^^"

D'une part, l'histoire ne raconte pas grand chose.. tu dis que Katherine est une cobaye, mais où ? Pourquoi ? Par qui ? Les seuls humains de Londres à avoir subit des expériences sont ceux qui ont fait partit des 50 vampires auprès d'Hazel, lors de la sortie du virus, et qui se sont enfuit avant le jugement de ses derniers. Kate aurait pu en être, mais il faut savoir qu'ils étaient tous consentant et qu'ils savaient ce qu'il allait advenir d'eux au sein de A&O.
Ensuite, Only. Qui est-il ? Parce que les vampires se sont enfuit tous ensemble d'A&O pour semer le carnage dans la ville, mais il n'y avait pas encore de "leader" à l'époque, il faudrait donc changer ça, ou le faire passer pour l'un de ceux qui l'ont aidée à s'échapper de A&O après leur contamination, si il y a eut pour Kate.

Voilà pour l'instant, je te laisse rectifier ça pour le moment, puis j'aviserai. Mais n'oublie pas de lire le contexte et n'hésites surtout pas à envoyer un mp pour la moindre question, nous sommes là pour ça :)

En espérant ne pas t'avoir découragée, parce que l'histoire était très bien écrite et elle peut l'être d'autant plus dans le vrai du contexte :)

EDIT : Pourrais-tu également me renvoyer par mp le lien de ton avatar pour que je le remette correctement, j'ai malheureusement fais une mauvaise manip en voulant l'ajuster à la bonne taille, désolé... ><

_________________

The Humain race will bleed, they will serve my need.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar

Hé mais ça serait pas
Katharine S.Waindy
DEAMBULE A LONDRES




► Arrivé(e) le : 19/06/2013
► Messages : 3



MessageSujet: Re: Katharine « Le martyre et la manipulation, la souffrance et l'illusion. » Jeu 20 Juin - 15:49

Okay, merci pour tout les petits conseilles et rectifications, alors, oui, je n'avais pas lue le contexte, et j'ai eu vraiment tort, désolé, sûrtout que je n'ai pas beaucoup de temps avec le brevet, j'ai le brevet jeudi, là, je suis en "préparation" pour passer à l'attaque, ensuite je pars lundi soir, (c'est la fin du brevet) et je part 1 mois en Thaïlande, j'ai gagné un voyage à la radio o/ ♥
Donc, je ne serais que disponible le 2éme mois, la présentation vas donc prendre du temps ! Par ailleurs, je n'aurais pas accès à internet...

NB: Voici le lien de mon avatar non redimensionné, http://www.tumblr.com/tagged/marion+cotillard
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar

Hé mais ça serait pas
Dusty Derris
DEAMBULE A LONDRES




► Arrivé(e) le : 07/05/2013
► Messages : 143

► Age : 28
► Emploi : Bras droit d'Arthur Clayton


MessageSujet: Re: Katharine « Le martyre et la manipulation, la souffrance et l'illusion. » Ven 21 Juin - 9:11

Pas de soucis, vu que tu préviens, on accordera un délai à ta fiche jusqu'à ce que tu reviennes de voyage ( Félicitation; veinarde ! ) et pour le brevet, je comprend parfaitement pas d'affolement, la vie IRL avant tout et les études !

Sur ce, j'attends de tes nouvelles et n'hésites pas si tu as besoin d'aide pour ta fiche, nous t'aiderons avec grand plaisir :)

Je modifie l'avatar, merci ;)

_________________

The Humain race will bleed, they will serve my need.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur





Hé mais ça serait pas
Contenu sponsorisé
DEAMBULE A LONDRES






MessageSujet: Re: Katharine « Le martyre et la manipulation, la souffrance et l'illusion. »

Revenir en haut Aller en bas
 

Katharine « Le martyre et la manipulation, la souffrance et l'illusion. »

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
— The Age of Man is Over :: Characterum Album :: Sam, I am Sam-
Sauter vers: