AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Devil's Island [PV Hazel & Dusty]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage



avatar

Hé mais ça serait pas
Dusty Derris
DEAMBULE A LONDRES




► Arrivé(e) le : 07/05/2013
► Messages : 143

► Age : 28
► Emploi : Bras droit d'Arthur Clayton


MessageSujet: Devil's Island [PV Hazel & Dusty] Mar 28 Mai - 12:48




Devil's Island



Vous savez ce qu'il y a de plus effrayant dans l'idée d'être immortel ? L'ennui. Le fait d'avoir tellement de temps pour accomplir tout ce dont on a jamais rêvé, qu'il en devient futile et angoissant en même temps. C'est comme regarder un sablier se renverser tout en sachant qu'il n'y aura jamais à le retourner. Un peu grisant comme vision de l'immortalité, mais c'est pourtant ce que je ressens depuis quelques jours.
Jay se fascine lui-même. Il passe ses journées à tenter d'apprendre à s'accepter, se reconnaître, peut-être même, se découvrir. Je ne comprend pas pourquoi. Tout ce que je sens de changé en moi se rapporte à mon insatiable envie de boire du sang. Je ne pense qu'a ça à longueur de journée et mes gencives ne se sont pas encore totalement habituées a cette nouvelle dentition. Autant vous dire que je suis passablement irritable, en faite. Et c'est sans parler de l'ambiance de mort qui règne ici. Jay dit que c'est parce que je "ferme mon esprit" à l'environnement, que je n'accepte pas encore totalement cette nouveauté. Peut-être qu'il a raison. Mais ça me pèse, et je sens qu'il faut que je parle.
Ça fait maintenant deux heures que je lis le même bouquin dans ma chambre. Je sens que ma gorge réclame, mais je sais que les infirmiers ne nous amèneront pas de sang avant dix huit heure, il va donc falloir que je m'occupe. Je m'étirais dans un soupire long et plaintif puis me relevais de mon lit pour sortir dans les couloirs du dortoir du British Museum. C'est ici que Alpha et Oméga nous gardent depuis la.. transformation. Nous sommes cinquante et un vampires génétiquement modifiés, et nous apprenons à vivre le plus normalement possible avant de rejoindre les mortels en ville, mais ça, ce n'est pas pour tout de suite malheureusement. J'arrivais dans une salle commune où Jay et d'autres parlaient des possibilités qu'ils auraient une fois à l'extérieur. Je n'avais pas envie. Pas encore. Puis là, a ma droite, je voyais celle qu'on entendait appeler parfois le "Patient E", Hazel. Certains disent qu'elle est la première humaine à avoir accepté de tester le Virus que nous avions aujourd'hui tous ingéré. Piquée par la curiosité, je m'avançais a pas de félins jusqu'à elle et m'adossais à ses côtés.

- Salut. Hazel, c'est bien ça ?

Je le savais, mais c'était plus fort que moi, il fallait toujours que je tente une entrée mijaurée quand je voulais des informations délicates.

- Ça te dérange si je reste un peu avec toi ? J'ai du mal à me mélanger a la foule... et j'ai peur de faire de l'ombre à Jay. finissais-je sur une pointe d'humour.

Code RomieFeather




_________________

The Humain race will bleed, they will serve my need.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar

Hé mais ça serait pas
E. Hazel Strummer
DEAMBULE A LONDRES




► Arrivé(e) le : 06/05/2013
► Messages : 89



MessageSujet: Re: Devil's Island [PV Hazel & Dusty] Ven 31 Mai - 16:39



Devil's Island


Je ne regrettais pas du tout ce que j’avais fait. J’avais retrouvé un petit intérêt pour la vie, et peut être que certains pourraient me considérer comme un cobaye. Et c’est longtemps ce que j’ai été. Et pourtant. Ce n’était pas faux. Mais c’était un choix, un choix que je ne regrettais pas. Je n’avais pourtant plus d’espoir en la vie. Je n’avais pourtant plus d’envie de continuer à vivre. Alors pourquoi avoir choisi de se mettre donc au service d’une boite pharmaceutique qui allait essayer de trouver la vie immortelle ? Peut être parce qu’ainsi toutes les morts que j’avais vues ne pourraient pas être possible. Aucune idée. Qui sait ? Je me disais qu’il était à présent possible d’avoir de nouvelles perspectives. Parce que je ne pensais pas que ce virus qu’ils avaient créé, et testés sur nous tous ici pourrait être mauvais. Bien sûr c’était naïf.

Le marchais dans le British Museum. Les lieux avaient été changés rien que pour nous. Il y avait des poches de sang partout, des gens qui pourraient nous en fournir. Je ne connaissais pas encore tout le monde. Et certains me regardaient comme si j’étais une déesse. Mais je ne voyais pas pourquoi. J’étais juste la première personne sur laquelle le virus a été testé, rien de plus, je suis comme eux sinon ! Mais allez leur expliquer ça. Un petit sourire aux lèvres j’observais doucement les gens qui essayaient de se faire à leur nouvelle condition de vampires, les lieux étaient très sombres, après tout on ne pouvait pas vivre au soleil. Instinctivement je posais mes yeux sur la grande cicatrice sur ma main. Elle ne se guérira jamais … je le sais bien. Et au moins, ça me rappelle que je ne suis pas aussi immortelle que je le crois. Ou que je pourrais le croire.

Salut. Hazel, c'est bien ça ? je fus sortie de mes pensées. Je me retournais vers la jeune femme qui m’avait parlé. Je ne me souvenais pas de son nom, nous étions une bonne cinquantaine ici. « C’est ça. Salut. » dis-je poliment. « Je suis désolée je crois que je ne connais pas votre prénom » ajoutais-je un petit peu gênée il y avait tant de monde ici. Il était plus facile pour eux de savoir qui j’étais que pour moi de savoir qui ils étaient. Ça te dérange si je reste un peu avec toi ? J'ai du mal à me mélanger a la foule... et j'ai peur de faire de l'ombre à Jay. je souriais doucement. « Non ça ne me dérange pas du tout. » je lui souris on l’observant un petit peu, elle semblait agréable du moins au premier abord, on ne peut réellement connaître quelqu’un qu’au bout de plusieurs entrevues. « Tu te fais à … » je désignais des yeux les lieux autour de nous. « tout ça ? »
Dusty & Hazel

_________________
/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar

Hé mais ça serait pas
Dusty Derris
DEAMBULE A LONDRES




► Arrivé(e) le : 07/05/2013
► Messages : 143

► Age : 28
► Emploi : Bras droit d'Arthur Clayton


MessageSujet: Re: Devil's Island [PV Hazel & Dusty] Lun 3 Juin - 8:41




Devil's Island



Hazel me saluait a son tour, soulignant poliment le fait qu'elle ne connaissait pas mon nom et j'esquissais un fin sourire en réalisant qu'elle me vouvoyait. C'était souvent comme ça. J'étais la fille dont on ne connaissait rien. La fille qu'on ne connaissait pas, tout simplement. Me fondre dans l'ombre et feindre l'inexistence, c'étaient des choses que je pratiquais souvent depuis ma plus tendre enfance et mon nouveau "statut" n'y changerait rien. Du moins, pour l'instant..

- Dusty. lui répondais-je tout aussi poliment.

Et pourtant je me fichais bien du fait qu'elle connaisse ou non mon prénom, ou bien même quoi que ce soit de moi. Oui, tout ce qui m'intéressait, c'était elle. Qu'avait-elle de plus ? Quelle était cette chose invisible qui faisait qu'Hazel paraissait si exceptionnelle ? Ce n'était pas de la médisance, loin de là. Je n'avais jamais rien envié à quiconque, mais j'étais de nature curieuse et ma nouvelle position au sein de ce monde ne faisait que me pousser un peu plus à me poser les bonnes questions. C'est alors que la jeune femme me demandait d'un air visiblement aussi intrigué que le mien si je me faisait à tout ça, désignant l'environnement qui nous entourait et, a cette question, je ne pouvais m'empêcher de rire doucement, un rire légèrement nerveux.

- J'en sais rien.. je dois avouer que je suis un peu "perdue", depuis.. enfin depuis.. la transformation.

Comment pouvais-je appeler ça ? Une mutation ? Une renaissance ? J'étais encore trop incertaine pour me décider.

- C'est assez déroutant de se dire que tout ce qu'on a connu, tout ce en quoi on croyait jusque là a disparu pour laisser place a des choses dont on ignorait tout jusque là.. je veux dire.. l'immortalité, tout ça, c'était que dans les livres fantastiques. Ça n'existait pas.

Je marquais une pause, fixant Jay de loin. Il semblait tellement heureux que je me fichais bien de ce qu'il allait advenir de nous. Ca faisait tellement longtemps que je ne l'avais pas vu aussi... vivant.

- Et aujourd'hui, nous voilà. Là. A attendre que les choses se passent mais.. je suis angoissée. J'ai un peu peur de ce qui va se passer après, justement... je levais les yeux vers elle dans un regard légèrement perdu, toi, tu es la première à avoir franchit le pas, pourquoi ?

Pourquoi ? Dis-moi pourquoi tu as fait ce choix. Dis-moi dans quel but.. parce que moi, je suis en train de perdre le mien.

Code RomieFeather




_________________

The Humain race will bleed, they will serve my need.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar

Hé mais ça serait pas
E. Hazel Strummer
DEAMBULE A LONDRES




► Arrivé(e) le : 06/05/2013
► Messages : 89



MessageSujet: Re: Devil's Island [PV Hazel & Dusty] Jeu 6 Juin - 14:58



Devil's Island


Je l’observais doucement, et sans rien dire surtout. Elle avait tout d’une personne agréable, du moins en tout cas on dirait. Après fallait voir, j’essayais de ne pas me fier tout de suite au physique et aux premières apparences. On ne sait jamais moi je dis. Je lui demandais comment elle s’appellait et c’est tout simplement qu’elle me répondait Dusty. je souris doucement. « Joli prénom » avec sincérité.

Les choses ici, au British Museum, étaient assez étranges et il nous faudrait certainement pas mal de temps, à nous tous, à nous y faire, mais je ne doutais pas qu’on y arrive. Et puis c’était quand même assez bien pensé. Du moins on dirait. Et puis je savais que Docteur Rowan et sa femme étaient des gens sérieux, ils n’auraient pas inoculé le virus à d’autres gens sans s’être assurés qu’il n’y aurait aucun risque de débordements. Enfin. Normalement hein, on ne peut jamais jurer des comportements de tout le monde. Je la laissais s’asseoir à mes côtés lui faisant un petit peu de place. Puis je lui demandais comment elle s’en sortait, dans tout ça. C’est vrai que c’était quand même inédit et assez étrange comme situation. J'en sais rien.. je dois avouer que je suis un peu "perdue", depuis.. enfin depuis.. la transformation. je souris doucement, je voyais ce qu’elle voulait dire. Il y avait de quoi après tout. C'est assez déroutant de se dire que tout ce qu'on a connu, tout ce en quoi on croyait jusque là a disparu pour laisser place a des choses dont on ignorait tout jusque là.. je veux dire.. l'immortalité, tout ça, c'était que dans les livres fantastiques. Ça n'existait pas. je hochais positivement de la tête. Oui elle avait raison. Mais … en même temps … « Et pourtant, la mort a toujours été une des plus grandes peurs de l’homme. De l’être humain. » je souris doucement et regardais la blessure à la main. « Pour moi ce n’était qu’une question de temps avant qu’on trouve une solution à la mortalité. » je souriais un petit peu, oui j’étais assez positive face à ce sujet.

Et aujourd'hui, nous voilà. Là. A attendre que les choses se passent mais.. je suis angoissée. J'ai un peu peur de ce qui va se passer après, justement... j’arquais un sourcil. « Pourquoi à ton avis il va se passer quoi. Rien de plus je pense. Il ont fait un test. Et … il est réussi, personne n’est mort. » je ne pouvais pas me douter de ce qui allait se passer dans quelques jours et puis ensuite mois et années … toi, tu es la première à avoir franchit le pas, pourquoi ? je souris un petit peu gênée. Je n’étais pas trop du genre à me livrer. « Parfois il faut faire des sacrifices pour aider les choses à avancer » dis-je un peu énigmatique.

Dusty & Hazel

_________________
/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar

Hé mais ça serait pas
Dusty Derris
DEAMBULE A LONDRES




► Arrivé(e) le : 07/05/2013
► Messages : 143

► Age : 28
► Emploi : Bras droit d'Arthur Clayton


MessageSujet: Re: Devil's Island [PV Hazel & Dusty] Mar 30 Juil - 8:30




Devil's Island



Hazel parlait de la mort comme d'une fatalité que l'Homme avait su déjouée avec brio et, d'un côté, c'était assez effrayant. Trouver une solution à la mortalité.. il y avait de quoi ébranler tout les piliers de croyances qui faisaient que les hommes savaient se contenir un minimum et respectaient les lois de la vie. Maintenant que l'une d'elle avait été transgressée, qu'arriverait-il par la suite ? C'était ce qui m'intriguait. Ce qui hantait mon esprit depuis la transformation.

- Faire des sacrifices.., je lève les yeux sur elle, est-ce que tu parles de nous ? Parce que je te cache pas que j'ai des doutes depuis deux trois jours... on est enfermés ici, comme des bêtes de laboratoires, à répondre aux attentes de tout ces gens... mais au fond on sait pas ce qu'il va se passer. Quand on va pouvoir retourner en ville ou.. simplement chez soi.

Je baissais la tête malgré moi. Un chez soi... Je risquai un regard vers Jay, soupirant aussitôt. Notre chez nous, il n'existait plus, et Jay voulait partir. Moi... je ne savais plus vraiment ce que je voulais. Tout ce que je savais, c'était que je voulais partir d'ici au plus vite pour revenir à la vie. Revenir.. à la lumière... c'était impossible, et mon coeur se serrait.

- Comment est-ce qu'on fera une fois dehors ? Est-ce que les autres sauront accepter ce changement ? Est-ce qu'ils nous accepteront, tout simplement ? Ca me file les jetons... j'ai des amis dehors, qui pensent qu'on est partit en France pour des vacances. Mais quand on reviendra, on aura rien à leur raconter, pas de porte-clés de la Tour Eiffel, pas de carte postale de la grande Capitale, à part le fait que nous sommes cliniquement morts, et que nous sommes revenu à la vie. Je fixais à présent Hazel comme si les réponses pouvaient se trouver au fond de ses prunelles. Comment est-ce qu'on va leur expliquer tout ça ? Comment on doit réagir si certains le font mal ? J'ai pas l'impression d'être.. capable d'accepter le rejet, si c'était le cas.

Etre rejetée, je connaissais bien ça. C'était douloureux et sans espoir de retour. Quand on répugnait un certain groupe de personnes, ça finissait toujours mal, surtout si Jay s'en mêlait. Je n'étais plus sûre que je serais capable de le contenir, et ça m'effrayait tout autant. Hazel semblait calme et confiante. Oui, elle avait totalement confiance, alors je n'avais techniquement aucune raison de m'en faire mais, que voulez-vous, c'est l'instinct. Quand ça vous prend aux tripes comme ça, y'a rien à faire à part subir...        

Code RomieFeather




_________________

The Humain race will bleed, they will serve my need.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur





Hé mais ça serait pas
Contenu sponsorisé
DEAMBULE A LONDRES






MessageSujet: Re: Devil's Island [PV Hazel & Dusty]

Revenir en haut Aller en bas
 

Devil's Island [PV Hazel & Dusty]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
— The Age of Man is Over :: praeteritum praeteritum :: Souvenirs, souvenirs-
Sauter vers: